Disque Rock

dEUS reprend l’(a)Vantage

dEUS, Vantage Point, V2, 2008

jeudi 29/05/2008 - mis à jour le 12/09/2008 à 18h04

Dire qu’on craignait le pire au sujet du nouvel album des belges de dEUS relève d’un doux euphémisme. Nous voilà rassurés. Vantage Point, sorti le 21 avril marque un nouveau départ pour le groupe. Nouveau ? Pas si sûr...

Peur. Oui. Il faut dire que Pocket Revolution, le précédent disque, sorti à l’automne 2005 avait déçu. dEUS, dont le génie semblait s’être bâti sur l’affrontement perpétuels des égos qui le composaient, était devenu stable. Et du coup ennuyeux. L’extravagant bassiste Danny Mommens s’était enfui vers la hype douteuse de Vive la fête [1] et le guitariste chanteur Craig Ward (lui-même remplaçant de Rudy Trouvé) avait claqué la porte pendant l’enregistrement du disque. Tom Barman (chant, guitare) était donc seul à la tête de la machine.


Alors que dEUS était à 2 doigts de se retrouver rangé dans la case « groupe de rock, sans plus », voilà qu’il balance sur myspace en attente de Vantage Point le très étonnant The Architect. Morceau dynamique, mais puant le dance-floor. Là dessus, Tom Barman se confie au journal Les Inrockuptibles, et claironne que dEUS a toujours eu un coté “dance”, et que l’influence majeure de Vantage Point, a été (celui qu’on avait l’habitude fût un temps de nommer) Prince. Argh.

JPEG - 35 ko
ça gaze pour dEUS

Mais l’auditeur comme le journaliste se doit parfois de penser contre lui-même. Il faut de l’abnégation pour aller acheter le disque d’un groupe dont le précédent opus était une banane et qui proclame que celui-ci est influencé par Prince. Allez, c’est peut-être de l’humour belge après tout... C’était le cas. Ouf.


10 titres pour trois bons quarts d’heure de dEUS. Ni trop ni trop peu. La première impression contredit tout ce que la presse spécialisée ou le groupe lui-même ont pu dire, à savoir que le groupe qui l’a enregistré n’avait plus rien à voir avec celui qui avait produit le génialissime The Ideal Crash en 1999.

JPEG - 52.9 ko
The Ideal Crash


Oui, des évolutions, il y en a eu. Le son est plus rond, plus normé, plus gros aussi parfois. Mais beaucoup moins sale, beaucoup moins noise. En revanche la marque de fabrique dEUS est là : des mélodies hypersensibles assises sur la voix cassée de Tom Barman, des dynamiques complexes, des montés longues et sinueuses, des explosions sans prétentions.


Vantage Point est un disque de rock intelligent, fouillé, mais très accessible. Des morceaux tels que Eternel Woman, Smokers Reflect ou The Vanishing of Maria Schneider peuvent nous rappeler l’époque de In a bar, Under the Sea (1996). Favourite Game ou Is A Robot nous renvoient aux meilleurs moments de The Ideal Crash (Sister Dew ; Instant Street...).


dEUS a permis de mettre en lumière toute une scène belge, qui aujourd’hui aurait presque tendance à éclipser le parrain : Ghinzu, Malibu Stacy, Sharko, Girls In Hawaï... Le public français avait découvert dEUS en première partie de Noir Desir durant la tournée 666.667 Club en 1996-97. Enfin, sauf le public montpelliérain qui lui, avait découvert 16 Horsepower et ne s’en était point plaint (mais c’est une autre histoire...).

JPEG - 33.1 ko
No More Loud Music

Pour ceux qui souhaiterait une remise à jour rapide avant d’écouter Vantage Point, la compilation No More Loud Music, sortie en 2001 est bien faite. C’est assez rare pour être noté. En 11 morceaux, elle retrace assez bien, et de façon chronologique l’oeuvre de dEUS de son premier album Worst Case Scenario (1994) jusqu’au chef d’oeuvre The Ideal Crash.

Notes

[1Vive la fête a produit la musique d’un défilé de Karl Lagerfield

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

3 réactions

Réagissez

  • dEUS reprend l’(a)Vantage

    29 mai 2008 14:40, par Philippe Seguin

    repondre message

    Je vais pas m’éterniser, c’est pas pour moi, trop sucré, trop gentil, c’est pas ce que je recherche.

    Je ne dirai pas que c’est de la merde, ça risque d’être mal interprété (des gens croient encore en une conception objective de la musique) mais je n’en pense pas moins. Cela dit dans le genre, ça reste au dessus de pas mal de groupes.

  • dEUS reprend l’(a)Vantage

    29 mai 2008 11:36, par fred devil

    repondre message

    superbe album,je suis ravi de voir que Tom(barman)et son band sont en pleine forme !du dEUS pur jus
    on y retrouve des moments"saturés"comme ils savent si bien le faire,mais aussi de la voix puissante ou candide,des envolées limite trash ou de la pop bien balancée
    pas de doute:dEUS (re)prend l’avantage

  • dEUS reprend l’(a)Vantage

    29 mai 2008 11:26, par Carine

    repondre message

    Excellent album ce "vantage point" ! dEUS c’est surtout un groupe qui aime la scène et les ayant vu déjà deux fois cette année, je conseille à tout le monde d’aller les voir !

    Voir en ligne : benetom

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter